Un deuxième bébé en route, comment minimiser les dépenses ?

Un deuxième bébé en route, comment minimiser les dépenses ?

Vous êtes enceinte pour la seconde fois ? Toutes nos félicitations ! Mais vous n’avez pas encore eu le temps de réellement profiter de votre grossesse parce que vous stressez à cause des dépenses ? Voici quelques conseils venant des experts en comptabilité pour vous aider et vous tranquilliser.

 

Faites le tri dans les anciennes affaires de bébé 1

Grâce à bébé 1, vous avez certainement déjà quelques affaires qui peuvent servir pour le prochain invité de la famille. Vous n’aurez donc pas à engager les mêmes dépenses. Que ce soit les articles de bains, les vêtements, les produits de soins ou même les jouets : tout est réutilisable s’ils sont en bon état. De même, si vous avez utilisé des biberons pour bébé 1 et que vous comptez en faire autant pour bébé 2, vous pouvez stériliser à nouveau les mêmes accessoires.

Bien évidemment, par souci d’équité, bébé 2 devra avoir ses propres affaires. Il vous suffit de rajouter un peu et d’acheter ce qui vous manque. Il faut donc commencer par faire le tri de ce que vous avez déjà.

Évitez l’euphorie comme pour votre premier bébé. Les mamans ont généralement tendance à acheter de tout en trop pour leur première grossesse. Deux langes suffisent amplement, une petite couverture, deux serviettes, et quelques bas et chaussons. Rappelez-vous combien de temps ont duré les premiers vêtements de bébé après l’accouchement. Il faut donc éviter de dévaliser les magasins.

 

Comparez et souscrivez à une assurance santé

Dès à présent, un cabinet d’expertise comptable Ixelles en Belgique vous conseillera de souscrire à une assurance santé si vous n’en disposez pas. C’est un excellent moyen afin de minimiser les dépenses pour l’accouchement, mais aussi pour les différents examens prénataux.

Comparez bien évidemment les offres avant de signer. Ceci vous permettra de profiter de mensualité moins lourde, tout en ayant une bonne couverture. À savoir que les entreprises d’assurances ne proposent pas les mêmes prises en charge pour le même profil d’assurer. D’où la nécessité de mettre en concurrence toutes les offres disponibles sur le marché.

Pour rappel, l’assurance maladie prend en charge jusqu’à 80% de la facture pour les soins, les examens et l’hospitalisation. Cela vaut pour les accouchements naturels que les OC. Vous aurez donc en tous les cas, au moins 20% de la facture à votre charge.

 

Quelles sont les dépenses inutiles pour un second accouchement ?

Pour un second accouchement, vous avez de l’expérience. Il y a donc certaines dépenses que vous pouvez éluder. Tel est le cas par exemple des cours de préparation à l’accouchement qui ne sont généralement pas pris en compte par les assurances et qui selon votre expert comptable à Forest pourraient alourdir inutilement votre facture d’accouchement.

Vous pouvez aussi préparer comme il se doit votre mise bas pour faciliter l’accouchement et éviter ainsi la péridurale ou les complications en tout genre qui pourraient vous mener à une opération césarienne imprévue. Dès le 7e mois de grossesse, faites de l’exercice, faites de la marche et vérifiez votre alimentation minutieusement.

Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *