Filtre à particule colmaté

Filtre à particule colmaté

Les moteurs diesel actuels sont très performants et produisent moins de particules polluantes. Cette avancée technique a été possible grâce à l’invention du filtre à particule (FAP). Il s’agit pourtant d’un élément fragile et qui peut s’encrasser facilement. Voici quelques informations à retenir sur le FAP colmaté et son nettoyage.

Comment fonctionne un filtre à particules ?

 

Le filtre à particule est un dispositif qui permet de diminuer la production de gaz d’échappement produit par les moteurs diesel. Les gaz passent à travers le FAP qui retient les particules les plus nocives pour la santé et pour l’environnement. Ces particules se transforment en suie et sont brûlées grâce au mécanisme de régénération du dispositif.

Le mécanisme de régénération d’un FAP fonctionne sous certaines conditions particulières. Il est essentiel que les gaz traités par le FAP atteignent une température supérieure ou égale à 550°C. Dans le cas contraire, il est possible qu’une partie des suies s’accumulent sur le filtre. Le FAP étant colmaté, des problèmes de fonctionnement peuvent être constatés ainsi que des risques en matière de sécurité.

Quels sont les signes indiquant le colmatage d’un filtre à particule ?

 

Il existe plusieurs symptômes pouvant indiquer le colmatage d’un filtre à particules. Ces signes concernent aussi bien le fonctionnement du FAP que celui des autres éléments du moteur. L’encrassement d’un FAP peut notamment survenir à cause d’un dysfonctionnement du moteur (problèmes de démarrage, calage).

Un filtre à particules peut également être colmaté si vous remarquez une perte de puissance au niveau de l’ensemble du moteur. C’est notamment le cas si les gaz ont du mal à s’échapper du système. Ce problème est également constaté si le voyant moteur se met à s’allumer ou si le moteur passe en mode de fonctionnement dégradé.

Comment s’effectue le nettoyage d’un filtre à particule colmaté ?

 

Le colmatage d’un filtre à particules peut engendrer plusieurs désagréments. Il est alors nécessaire de veiller à prendre les bonnes dispositions pour éviter les risques d’encrassement durant son utilisation. Un nettoyage FAP approfondi peut aussi être envisagé pour remettre le dispositif en état. Cette opération reste néanmoins assez technique.

Pour éviter l’encrassement d’un FAP, il est souvent utile de rouler de manière préventive. Il faut chauffer le moteur suffisamment afin d’optimiser le fonctionnement du filtre et de son système de régénération. Si vous êtes en présence des symptômes liés à un FAP colmaté, l’idéal est de réaliser un diagnostic complet. Vous pourrez ensuite effectuer le remplacement des pièces défectueuses si la situation l’exige.

 

Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *