Comment déplacer des plantes lors d’un déménagement : 8 conseils et astuces

Comment déplacer des plantes lors d’un déménagement : 8 conseils et astuces

Lorsque vous planifiez le déménagement à Rennes, il est facile d’oublier votre jardin. Avec tout ce qu’il y a à déménager dans votre maison, vos plantes préférées ne sont peut-être pas au premier plan de vos préoccupations. Pourtant, vous ne voudriez pas laisser derrière vous des plantes auxquelles vous avez consacré tant de temps et d’efforts.

Avec de nombreux facteurs à prendre en compte, le déménagement d’un jardin peut s’avérer compliqué et nécessite une bonne planification avant le déménagement. Du climat et des saisons à l’aspect juridique des choses, il y a de nombreuses considérations à prendre en compte avant de décider de déménager à Rennes.

Nous avons élaboré un guide comprenant 8 conseils et astuces pour réussir le transport de vos plantes lors du déménagement à Rennes.

1. Informez l’agent immobilier des plantes que vous emportez à Rennes

Dans un monde idéal, vous décideriez des parties de votre jardin que vous emportez avant de fixer la date du déménagement à Rennes. Cela étant décidé, vous devez informer l’agent immobilier des éléments que vous avez l’intention de prendre dans le jardin bien avant la signature et l’échange des contrats. Un acheteur peut avoir vu votre propriété et être tombé amoureux de votre jardin, s’attendant à ce qu’il soit là lorsqu’il achètera la maison, car les jardins peuvent augmenter la valeur de votre propriété jusqu’à 15 %.

Si vous n’informez pas votre agent immobilier de ce qui reste ou part, la loi stipule que le jardin restera tel que votre acheteur l’a vu lorsqu’il a fait son offre. N’oubliez pas de ne pas attendre la dernière minute.

2. Connaissez la meilleure saison pour déplacer vos plantes

Il est parfois difficile de prévoir quand exactement vous pouvez déménager, car vous ne pouvez pas toujours compter sur l’obtention d’une offre à un moment précis de l’année. Toutefois, si vous souhaitez emporter le contenu de votre jardin avec vous, vous devez savoir qu’il existe des saisons spécifiques pour le transport des plantes.

Les plantes n’ont pas toutes la même période de dormance, mais en général, la période de dormance typique pour la plupart des plantes va de fin octobre à mars. C’est le moment idéal pour déplacer les plantes sans risque de les voir mourir, car le sol commence tout juste à se réchauffer. N’oubliez pas de mentionner vos besoins spécifiques lorsque vous demandez un devis de déménagement à Rennes.

3. Déménager des plantes vers un nouveau climat

Votre jardin peut prospérer dans le climat particulier dans lequel vous vivez, mais si vous déménagez dans une région complètement différente, vos plantes risquent de ne pas survivre. Par exemple, si vous vivez au Royaume-Uni et que vous déménagez du sud au nord, des plantes comme les figuiers risquent de ne pas pousser car le climat ne leur convient pas.

Faites des recherches pour savoir comment le climat dans lequel vous déménagez affectera vos plantes et décidez de celles qui resteront ou partiront en fonction de vos découvertes.

4. Vérifiez le type de sol

Vous devez également vérifier le type de sol de votre nouveau jardin. En effet, certaines plantes ont besoin d’un sol à un certain niveau d’acidité ou d’alcalinité pour survivre. Vous pouvez demander au propriétaire actuel de la propriété ou vous procurer un kit de test dans votre jardinerie locale pour confirmer le type de sol.

Si vous transférez vos plantes directement dans le mauvais sol, vous risquez de ruiner tous vos efforts de culture.

5. Déplacer des plantes plus grandes

Si vous vivez dans votre propriété depuis plus de deux ans, il est compréhensible que vous vous attachiez à vos grandes plantes et à vos arbres. Cependant, en essayant de les déraciner et de les transporter dans votre nouvelle propriété, vous risquez de les endommager gravement.

En plus de ces considérations, faites des recherches pour savoir quelles plantes peuvent être déracinées et transplantées, et quelles sont celles dont vous devez prélever des boutures pour les emmener dans votre nouvelle propriété. Recherchez des instructions sur la façon de prélever des boutures de vos plantes et conservez-les dans un pot rempli de compost pour qu’elles prennent racine.

6. Montrez le jardin à votre entreprise de déménagement à Rennes

Les plantes sont fragiles mais prennent aussi beaucoup de place. Demandez à la société de déménagement à Rennes d’inspecter votre propriété avant la date du déménagement afin qu’elle sache exactement ce que vous emportez et ce que cela implique. Si vous avez de grandes plantes en pot qui doivent être déplacées, l’entreprise de déménagement peut avoir besoin d’un équipement de levage spécial et prendre des dispositions spécifiques pour le transport. Si les plantes sont dans des cartons, ne fermez pas le haut du carton avec du ruban adhésif, afin qu’ils sachent qu’ils ne doivent pas empiler les cartons. Une bonne solution consiste à étiqueter les boîtes contenant des plantes pour que ce soit encore plus clair.

7. Connaître la taille de votre nouveau jardin

Outre le type de sol et le climat, vous devez tenir compte de la taille et de la forme de votre nouveau jardin et vous demander si vos plantes pourront y tenir, sans quoi tous vos efforts auront été vains. Il vous suffit de jeter un coup d’œil au jardin dans lequel vous déménagez et de le comparer à la taille et à la forme de votre jardin actuel. Vous devrez également tenir compte de l’endroit où le soleil frappera le plus et des plantes qui ont le plus ou le moins besoin d’être exposées à la lumière.

Assurez-vous de faire vos recherches. Cela implique beaucoup de planification et vous pourriez avoir des décisions difficiles à prendre si vous constatez que votre nouveau jardin ne convient pas à vos plantes, que ce soit à cause du climat, du type de sol ou de sa taille.

8. Plantes à éviter de déménager à Rennes

Il y a quelques plantes que vous devriez éviter d’emmener avec vous et même réfléchir à deux fois avant de vous les procurer. Des plantes telles que la renouée du Japon peut pousser à une vitesse de 10 cm par jour et sont capables de se frayer un chemin à travers le béton, les fondations, les murs et les canalisations. La plante peut provoquer des affaissements, des fissures importantes dans la maçonnerie et de l’humidité. Pour en savoir plus sur les plantes à éviter, nous avons élaboré un guide des plantes qui peuvent endommager votre propriété.

Harry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.